Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 21:04

La légende est racontée ici par un chamane amérindien d' origine Cherokee, Harley SwiftDeer, à deux journalistes anglais, Chris Morton et Ceri Louise Thomas ( Le mystère des crânes de cristal - Editions du Rocher )


« Je suis le heyoehkah ou le chef de guerre du conseil des anciens de la Société des Cheveux tressés. C’est à ce titre que je parle, en tant que Cheveux tressés et membre de leur conseil des anciens.

Je voudrais maintenant vous raconter l’histoire de la légende des crânes de cristal, que nous appelons «  les crânes qui chantent » et de l’ Arche d’ Osiriaconwiya.

La légende commence à la manière des Cheveux tressés, car nous sommes les conteurs.

Les Cheveux tressés comptent des membres de plus de quatre cents tribus qui représentent l’ensemble de l’ Amérique : le Nord, le Sud et l’ Amérique centrale.

C’ étaient, et ce sont encore, des hommes et des femmes qui parcourent l’ Amérique de la pointe sud du continent aux confins les plus éloignés de l’ Amérique du Nord pour transmettre les enseignements sacrés.

Il y a très longtemps, le Nord, le Sud et le Centre de l’ Amérique, ainsi que les  îles qu’on appelle aujourd’hui la Nouvelle-Zélande et l’ Australie, formaient une seule et même terre, un seul continent, que notre peuple connaît sous le nom d’ « île de la Tortue ».

Les anciens des Cheveux tressés disent qu’ au commencement il existait douze mondes où une vie humaine était présente. Ce sont des planètes qui gravitent autour de soleils différents et les anciens s’étaient réunis sur une planète nommée Osiriaconwiya. C’est en fait la quatrième planète de l’ étoile du Chien, Sirius. Elle a deux soleils et deux lunes, et ils s’ y étaient retrouvés pour parler de la situation critique de la «  planète des enfants »... c’ est à dire celle où nous nous trouvons aujourd’hui. Dans notre langue, elle s’ appelle  Eheytoma, mais elle représente aussi «  la planète des enfants » , parce que c’ est la moins évoluée de toutes les planètes qui abritent la vie humaine. Donc, nous appartenons vraiment à une famille de douze planètes.

Chacune des autres planètes a rassemblé la somme totale de toutes ses connaissances pour l’ encoder dans ce qu’ on pourrait décrire, en termes modernes, comme une sorte d’ordinateur holographique qu’ on appelle un crâne de cristal. Ces crânes sont absoluments parfaits, d’ un cristal sans défaut. Ils ont des mâchoires articulées  comme la nôtre et c’ est pourquoi on en parle aussi comme des «  crânes qui chantent ». Et l’ ensemble était désigné sous le nom d’ « Arche d’ Osiriaconwiya ». Chaque crâne représente le savoir d’ une planète différente. La meilleure façon de les concevoir, c’ est de penser aux ordinateurs que nous avons aujourd’hui et qui renferment d’ énormes quantités de données auxquelles on peut accéder. Tous les crânes de cristal contiennent des masses d’ information gigantesques et il est possible d’ y accéder si on comprend comment faire.

En tout cas, nos anciens cosmiques ont pris l’ Arche et y ont encodé toutes les connaissances des douze mondes qui abritent la vie humaine, et qui sont appelées les «  douze planètes sacrées » ou les « grands-mères ». Ils ont amené les crânes ici et ils se sont mis au travail pour enseigner leur savoir aux enfants de la Grand-Mère Terre. Ces anciens cosmiques avaient trouvé un moyen d’ aller et venir dans leurs communications avec les «  Bipèdes » ici sur la Grand-Mère Terre.

Et c’ était vraiment un don précieux et très impressionnant que les enfants de cette Terre ont reçu, car c’ était le don de la connaissance. C’ était le plus grand des dons, car il était à la racine de tout ce qui pourrait s’épanouir, il était la base sur laquelle nous pourrions tous nous développer.

Et c’ est ce qui se passa à l’ origine. Ce fut une période de grands progrès. Les anciens venus des autres planètes éduquèrent les enfants de cette Terre et ils leur donnèrent ce qu’on appelait «  les enseignements des boucliers sacrés ».

Les anciens trouvèrent un moyen de communiquer avec le peuple de cette Terre à partir de leurs propres planètes, à l’ aide de deux grands dômes, l’ un rouge et l’ autre bleu, qui se trouvaient sous l’océan. Et ils aidèrent le peuple de la Terre à construire quatre grandes civilisations. Les civilisations de Lémurie, de Mu, de Mieyhun et de l’ Atlantide. Ils se sont servis des connaissances des crânes pour créer les écoles des grands mystères, les écoles de la sagesse ésotérique et les sociétés de médecine secrète. Et ils ont commencé à disséminer cette information. L’ information était arrivée il y a environ sept cent cinquante mille ans et elle a commencé à être distribuée sur la Grand-Mère Terre il y a deux cent cinquante mille à trois cent cinquante mille années. Pour faciliter ces enseignements, d’ autres crânes furent créés ici sur Terre, mais même s’ils étaient grandeur nature, leurs mâchoires ne bougeaient pas. Ils sont beaucoup plus nombreux et on les appela les «  crânes qui parlent » pour les distinguer des «  crânes qui chantent » de l’ Arche majeure, qui représente toutes les connaissances des douze mondes et les nôtres aussi.

Les crânes étaient conservés dans une pyramide en une formation d’ une puissance extraordinaire, appelée l’ Arche. L’ Arche se composait des douze crânes des planètes sacrées disposés en cercle, avec un treizième crâne, le plus grand, placé au centre de la formation. Ce treizième crâne représentait la conscience collective de tous les mondes. Il assurait la liaison entre les connaissances de toutes les planètes sacrées.

Les voyageurs qui ont d’ abord emporté l’ Arche des crânes qui chantent ont été appelés les «  Olmèques », puis les Mayas en ont hérité et ensuite les Aztèques, et aujourd’hui cette connaissance est conservée par les Cheveux tressés.

Les Aztèques utilisaient le pouvoir des crânes pour contrôler les autres, pour pervertir et augmenter leur propre puissance. Ils devenaient une force si destructrice qu’ il fallait les arrêter. La seule force assez puissante pour arrêter les Aztèques étaient l’ Empire espagnol. L’ Arche était toujours à sa place à Teotihuacan quand Cortès envahit les Amériques.

Et le pape de l’ époque décida : « Il faut prendre possession de cette connaissance. » Il voulait les crânes plus qu’il ne voulait l’ or et toutes les richesses de cet empire. Et bien que l’ Arche ait été cachée sous la terre, les soldats espagnols s’ arrangèrent pour la trouver grâce à une trahison.

Mais au moment où les Espagnols étaient sur le point de s’ emparer des crânes de cristal, les prêtres-jaguars et les guerriers-aigles les emportèrent et s’enfuirent avec eux. Certains furent ramenés vers les anciens territoires mayas, d’ autres partirent vers l’ Amérique du Sud, et d’ autres encore furent dispersés de par le monde.

Et c’ est ainsi que les crânes furent séparés les uns des autres pour la première fois de leur histoire ici sur la Grand-Mère Terre.

Les crânes doivent rester hors d’ atteinte et errer, éloignés des autres crânes qui chantent, jusqu’ à ce que nous ayons appris à partager les uns avec les autres, à nous aimer les uns les autres, et à vivre en paix et en harmonie avec la Grand-Mère Terre.

Cependant, comme vous le savez, ce n’ est pas ainsi qu’il en va aujourd’hui partout sur la Terre, et donc les crânes sont encore voués à rester hors d’ atteinte et à errer.

Pourtant, la légende dit qu’ un jour, ils reviendront dans leur famille, mais seulement quand cette famille acceptera de grandir, de mûrir et de rejoindre l’ autre famille des planètes en paix.

Telle est donc la légende que racontaient mes maîtres et leurs maîtres avant eux, depuis toujours et dans la manière des Cheveux tressés. »


Le crâne de Mitchell-Hedges, un des " crânes qui chantent "


Partager cet article
Repost0

commentaires

Sirios 15/05/2009 12:27

Je suis sur avoir lu pas mal des choses sur les cranes de cristal dans le site des autres dimensions ou s'est explique en canalisation leur origine....mais je n'ai pas note ou cela est explique, alors vous devez y chercher si cela vous interesse...SiriosΣείριος 

athéna 14/05/2009 21:54

bonsoir isabelle:          jirai l'acheté  pour le lire  sa m'intérresse beaucoup sur l'histoire des cranes de cristal.       gros bisous   athéna   je d'adore et pensée de lumière a grand maitre sananda.

Isabelle 15/05/2009 08:33


bisous à toi ma grande

Isa


CLAUDE2 14/05/2009 20:34

Bonsoir Isabelle,
 
Merci beaucoup de nous avoir offert ce texte et surtout pour le travail et le temps que cela représente. J’espère que tu vas bien malgré la fatigue induite par tout ce que tu fais de merveilleux pour autrui.
Je connaissais quelques informations concernant les crânes de cristal mais ce n’était pas aussi précis et complet. Beaucoup de savoir et de machines dépassant notre entendement sont soigneusement conservés en plusieurs lieux secrets et sacrés de notre monde. Lorsque l’homme aura atteint le niveau d’évolution, lui permettant de les utiliser pour le bien de tout ce qui existe, alors toutes ces merveilles seront dévoilées.
 
Toutes mes pensées d’Amour
Amitiés,
Claude

Isabelle 14/05/2009 20:53


Je conseille à tout le monde la lecture de ce livre. Je ne peux que vous retranscrire que quelques passages, mais disons que c'est le chemin initiatique de 2 journalistes tout à fait cartésiens qui
au départ veulent faire un reportage sur un objet physique suite à la découverte d'une légende indienne. Ils vont aller de surprises en surprises.

A faire lire à toute personne trop "terre à terre"

Isa


anne-marie 14/05/2009 20:22

Merci pour la diffusion de ce très beau message. J'ai fait un voyage au Mexique et le site de Teotihuacan est celui qui m'a le plus impressionné. Toute les symboles cosmiques et spirituels y sont représentés, la lune, le soleil, la naissance, la mort, la résurrection. Pour moi, le Mexique est un pays à part comme l'Egypte. En espérant avoir d'autres messages de la sorte. Le Pérou m'a beaucoup plus aussi, surtout le Macchu Picchu et le lac Titicaca.A bientôt. Anne-Marie

Isabelle 14/05/2009 20:47


l' Arche se trouvait dans une crypte sous la pyramide du soleil. Il y avait à l'entrée un symbole représentant un crâne entouré d'un soleil. Je n'ai pas retrouvé la photo sur le net, sinon, j'en
aurais illustré mon article.

Et oui, il y a d'autres légendes que je mettrai plus tard

Isa


Philippe O 14/05/2009 14:46

Isabelle, si tu as encore à recopier un livre, utilise un scanner, on en trouve à des prix abordables.C'est beaucoup de travail de recopier un texte si long.Philippe

Isabelle 14/05/2009 20:44


pas grave, je fais pas ça tous les jours, lol , et comme c'est morceau par morceau au milieu du texte, pas cool le scanner

Merci quand même

Isa


Sirios 13/05/2009 15:01

Pas mauvais ce texte mais tres loin de la realite transmise, actuellement,  sur internet chez certains canalisations, que certains les considerent comme reels ...c'est a dire nos chers amis de l'Amerique, qui possedent un savoir faire extraordinaire, (devant le quel on s'incline meme aujourd'hui)  parlent d'un cote d'une partie de la realite qui est entree comme mythe ou legende dans leurs histoires.  Je ne pretends pas connaitre la realite sur les cranes de cristal, mais je prefere sur ce theme, ce qui a deja ete publie ailleurs meme si, ce qui est canalise la bas,  pour certains puisse ne pas etre veridique aussi.De l'autre cote je considere toujours les informations de nos amis des Ameriques (Nord et Sud) etre un mellange de la realite avec le mythe, qui a bien aide au mythe de survivre pendant des siecles et des siecles, et nous donner en ce jour un aspect de sa primordiaire realite. Sirios 

NEUMANN+Anne-Marie 13/05/2009 01:01

Très bel enseignement que celui qui aurait pu être transmis par les Crânes de cristal. J'ai lu et relu  beaucoup d'articles  sur ce sujet captivant mais qu'ont fait les hommes face à cela. A nouveau, les hommes n'ont pas su saisir l'essence de ces enseignements et leur avidité est intervenue. Heureusement d'ailleurs que ce n'est pas arrivé car alors là qu'en aurait-il été si cet enseignement et cette sagesse étaient tombés dans  de mauvaises mains? Merci Isabelle de nous redonner cette lecture. Je rends grâce pour le travail que tu accompli. Je t'aime infiniment.Paix Amour et Lumière sur tous.Anne-Marie N "luminence51"

Isabelle 13/05/2009 07:50


Mais moi aussi je t'aime, Anne Marie

C'est vrai que ça m'a pris du temps pour tout taper, et j'en ai d' autres, issus du même bouquin, à vous faire partager, mais une autre fois.

Je conseille d'ailleurs vivement la lecture de ce livre, écrit par des journalistes, au départ tout à fait cartésiens. Leur point de vue change au fur et à mesure de leur enquête.

Isa


athéna 12/05/2009 22:40

bonsoir ma belle:   super se message je les lut en entiée sur les grânes de cristale, et je pense que ses pas une légende, il son trouvé quelque s'un  ou peut-être tous, et les mêtres ensemble en 2012  pour activé certaine chose, merçi d'avoir partagé  se livre de çette chamane améridien ses trés beau..   bonne soiré   gros bisous   athéna

Archives